relèvement de nom/titre de noblesse, portail de contact du garde des sceaux "planté" pendant plusieurs heures, absence de réponse à plus de 15 messages

relèvement de nom/titre de noblesse, portail de contact du garde des sceaux "planté" pendant plusieurs heures, absence de réponse à plus de 15 messages - Conseil d’État - Paris - Dysfonctionnements de la Justice

Conseil d’État - Paris

Description succincte du dysfonctionnement relévé

Pendant plusieurs mois, de fin 2016 jusqu'à fin 2017, j'ai essayé, dans le cadre d'un relèvement de nom-titre de noblesse effectué par lettre recommandée avec AR en janvier 2016 et faisant déjà l'objet d'une réclamation à l'encontre du notaire n'ayant pas effectué les démarches demandées (dossier 05.015/HG, chambre interdépartementale de Toulouse), de contacter les services du sceau de France par le biais de leur portail de contact.
Malgré l'envoi de plus de 15 messages, ils n'ont jamais daigné me répondre par voie électronique. On m'a même "planté" à plusieurs reprises le portail de contact pour empêcher mes message de parvenir au ministère. Il a fallu attendre un changement de gouvernement et plusieurs mois après l'envoi d'une LR avec AR avant d'obtenir ne serait-ce qu'une référence de dossier (00002T2017).
Même le garde des sceaux de l'époque, Mr Urvoas, avait été prévenu de mes démarches et problèmes jusque sur son blog personnel, sans plus de succès pour la concrétisation de ma démarche officielle, bien au contraire... Pas mal pour le ministère de la "justice"...
De plus, dans la réponse faite par Mme B........., des services du sceau de France,(nom visible en privé), on me demande de présenter ma requête par le biais d'un avocat au conseil d'état ou à la cour de cassation, alors qu'il n'y a jamais eu de décision prise par un tribunal ou une cour d'appel, plutôt étrange...

Post-scriptum: le portail de contact du garde des sceaux a encore été "planté" et rendu inutilisable pour moi:
-le 02/07/2018 et ce, malgré plusieurs essais successifs.
et aujourd'hui même, à plusieurs reprises, le 11/07/2018 à partir de 12h50.
Le prétexte invoqué est:
"La requete a ete rejetee

Numero incident: 9835381636777026403"et "Numero incident: 9835381636698827258", entre autres tentatives...

Vous avez dit 'justice"???

Service incriminé

Conseil d’État
Paris

Données privées

Pour accéder aux données privées de ce dysfonctionnement, vous devez écrire afin de demander l'accés à son auteur.

L'auteur validera votre demande suite à un échange dans la messagerie du site.

Ecrire avec la messagerie interne